Jeux Olympiques 2024 : Le gouvernement vise une meilleure participation gabonaise

Jeux Olympiques 2024 : Le gouvernement vise une meilleure participation gabonaise

Lors du conseil des ministres tenu mardi 25 juin, au palais de la Rénovation du bord de mer, le gouvernement a donné instruction au ministre des Sports de « prendre toutes les dispositions nécessaires » pour assurer une meilleure préparation et participation de nos athlètes aux prochains Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris.

La ministre, porte-parole du gouvernement, a rendu public les résolutions de ce conseil, qui s’est concentré sur les grands rendez-vous sportifs mondiaux à venir, notamment les Jeux Olympiques d’été et les Jeux Paralympiques. Parmi les plus de 10 000 athlètes attendus du monde entier, seuls cinq représenteront le Gabon, issus de quatre fédérations : taekwondo, judo, athlétisme et natation. Ces athlètes comprennent deux qualifiés et trois invités.

Dans un souci d’assurer le succès de nos délégations, le conseil des ministres a insisté sur la nécessité de garantir aux athlètes gabonais les meilleures conditions de préparation et de participation dans leurs disciplines respectives. À ce jour, seule Emmanuella Atora Eyeghé (-57kg), qualifiée en taekwondo, a démarré sa préparation à Dubaï depuis le 20 avril dernier. La judokate Virginie Aymard (-48kg), également qualifiée, ainsi que les invités Wessi Franck Hoye Yenda (100m/athlétisme) et les frères Gerard et Aya de Langlade Mpali (50m/natation) espèrent bénéficier des mesures gouvernementales pour améliorer leur préparation.

La 33ème Olympiade d’été, « Paris 2024 », se déroulera en deux phases distinctes : les Jeux Olympiques d’été du 26 juillet au 11 août 2024, suivis des Jeux Paralympiques du 28 août au 8 septembre 2024 dans la capitale française. Les athlètes gabonais, bien que peu nombreux, sont déterminés à représenter leur pays avec honneur et à obtenir des résultats remarquables lors de ces compétitions prestigieuses.

Le gouvernement a réitéré son engagement à soutenir ses athlètes afin qu’ils puissent concourir dans les meilleures conditions possibles et porter haut les couleurs du Gabon sur la scène internationale.

Commenter l'article